Toutes les couleurs à éviter suivant sa carnation de peau

Les couleurs sont importantes, car elle peut mettre en valeur les imparfaits. Elles effacent les marques de fatigue et lissent les traits quand d’autres mettent l’accent sur les imperfections. Le plus difficile dans le choix de la couleur est de le faire coïncider avec le type de peau et de rallier les couleurs de vêtements et couleurs de peau.

Comment pouvoir choisir les meilleures couleurs selon le type de peau ?

Que la personne soit noire, blancs, asiatiques, la couleur peut varier en fonction du niveau d’exposition au soleil tandis que le sous- ton qui est la couleur sous-cutanée ne change pas, une personne plus pale peut avoir le même sous- ton que celle plus foncée. Il existe trois types de sous- ton : de type chaud, froid, et neutre. Il ne faut donc pas séparer couleurs de vêtements et couleurs de peau.

Comment déterminer le type de peau ?

Il y a trois méthodes qui se distinguent clairement : – Comment est-ce que la peau réagit au soleil ? Si l’on se brule plus facilement, c’est ce qu’on a un sous- ton froid, au contraire, le soleil n’a aucun effet pour le sous- ton chaud ; parfois, on supporte la chaleur parfois non, ce qui explique la neutralité. – La technique des bijoux : prendre deux bracelets, montres ou chaines, peu importe, tant que l’un en or et l’autre en argent, étaler au soleil ou quelque part à la lumière naturelle, compare lequel va le mieux ? Si l’on préfère l’argent, c’est de type froid au contraire l’or marque le type chaud. Et si aucune décision n’est prise, c’est le neutre. – La technique des veines, serrez fort le poignet et observer, si les veines paraient violettes ou bleutées, on est de type froid et à l’inverse, la tonalité verte marque le type chaud, à part ses deux couleurs c’est le neutre.

Couleurs de vêtements et couleurs de peau

Pour déterminer les couleurs qui correspondent au teint de la peau, il existe plusieurs méthodes, mais les plus courantes sont ceux des quatre-saisons : printemps, l’été, automne et hiver. Les saisons d’automne et printemps représentent la personne a sous- ton chaud, alors que l’été et l’hiver aux personnes qui ont un sous-ton froid. Mais il faut tenir compte des couleurs des yeux, des cheveux et de la peau qui sont des sous-colorations qui pourront déterminer les couleurs du teint. La méthode des quatre-saisons consiste à placer les femmes en quatre catégories : – femme été dont les couleurs boost dans le naturel : le vert émeraude, le caki froid, framboise… – femmes printemps : centré sur l’ivoire, vert pomme, rouge éclat. — femme automne : caractérisé par le chocolat, champagne, orange, bordeaux chaud… — femme hiver qui se concentre sur le bleu marine, blanc neige, vert satin. Bref, que la personne soit métisse, noire ou mate, on peut se retrouver dans les mêmes caractéristiques des couleurs qui correspondent au teint.

Fashion week de Paris, le rendez-vous international de la mode
Les magasins de shopping en ligne